Lettre d’Angleterre

J’ai cru que la doctrine et l’histoire d’un peuple si extraordinaire méritaient la curiosité d’un homme raisonnable.

Voltaire, 1734, Lettre d’Angleterre.

Je ne suis certes pas Voltaire, mais, peut-être puis-je prétendre être un homme raisonnable?

J’habite Liverpool depuis 15 ans. Les événements politiques en Angleterre durant les 12 derniers mois sont extraordinaire, et, particulièrement important à considérer à trois jours du premier tour de l’élection présidentielle française.

Ce qui se passe ici, c’est une dislocation de la société, travaillée par les mensonges et la haine. Avec la légitimation toujours plus grande d’un discours qui fait appel à « la volonté du peuple » pour « écraser les saboteurs » . Un discours violent qui rejette toute discussion rationnelle et informée, au profit d’un tribalisme viscéral, émotionnel et souvent xénophobe.

C’est pourquoi je tremble lorsque j’entends ce même appel au peuple, « le gros animal, un monstre qui ne connaît ni la vertu ni la raison » (Philippe Val/Socrate) chez deux candidats qui peuvent se qualifier pour le second tour (Au-Nom-Du-Peuple-LePen et La-Force-du-Peuple-Mélenchon): je suis affolé.

Ces deux candidats qui ont des amitiés particulières pour divers dictateurs.

Ces deux candidats qui partagent la volonté explicite ou implicite de détruire l’Europe et ses institutions. L’Europe qui a contribué énormément à la prospérité retrouvée de cette belle ville de Liverpool et de beaucoup d’autres régions défavorisées sur le continent. L’Europe qui a garanti la paix pendant les derniers 70 ans (un ex-dirigeant du parti conservateur a proféré des menaces de guerre contre l’Espagne à propos de Gibraltar. En Avril 2017). L’Europe qui, seule, nous donne une voix suffisamment forte pour défendre nos principes démocratiques, parler d’égal à égal avec les autres grandes puissances, qu’elles soient des états ou des multinationales, et, affronter le défi majeur du changement climatique.

L’enjeu ne pourrait être plus grand.

Advertisements

2 comments

  1. La Révolution française rend le « peuple souverain ». La justice en France est rendue au nom du peuple français. Ce serait plus plat, moins solennel si on disait : « au nom des Français ». En l’occurrence, « peuple » n’ajoute rien si ce n’est une dimension affective éminemment politique. On peut répondre à la question : qui sont les Français ? On ne peut pas répondre différemment à la question : qui est le peuple français ? En revanche, l’expression se prête bien à l’analyse de texte parce le mot « peuple » donne une densité, une tonalité particulière. Quelque chose qui n’existe pas de façon abstraite et immuable, quelque chose qui ne se comprend que dans un contexte. C’est ainsi que les discours sur cette question, le peuple, posent en général d’identiques et sereins fondements avec retour sur les antiques laos et démos puis dérivent immanquablement vers le cœur du sujet : l’opinion, politique le plus souvent, qui des mêmes prémisses tire des conclusions fort différentes. Le peuple est un prétexte. On peut en dire ce qu’on en veut. Ce « monstre » dont tu parles ne serait-ce d’ailleurs pas plutôt la foule ?

    Le problème de Le Pen et Mélanchon, de mon point de vue, n’est pas l’appel au peuple car la démocratie ne peut avoir d’autre fondement que le « peuple souverain ». Cette notion leur sert à disqualifier les institutions, « le système » pour Le Pen, la Vème République pour Mélanchon. Et, même si je n’aime pas Mélanchon et que je trouve ses accointances avec les dictateurs des moins rassurantes, il me paraît que c’est très différent. Le Pen, et j’évite à dessein toute référence au XXème siècle, s’appuierait sur le peuple pour conforter un pouvoir fort comme Napoléon. Mélanchon veut de nouvelles institutions.

    Mais pour ce qui concerne leurs positions vis-à-vis de l’Europe, je partage entièrement ton point de vue.

    Marianne

    Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s